Retourner aux fiches des reptiles


LEPIDODACTYLUS lugubris

NOM SCIENTIFIQUE : LEPIDODACTYLUS lugubris
NOM VERNACULAIRE : Gecko nain
FAMILLE : Gekkonidae
GENRE : LEPIDODACTYLUS
ESPÈCE : lugubris
REPARTITION : Amérique du Sud et Centrale, Australie, Japon, Asie
ORDRE : Squamate
SOUS-ORDRE : Sauriens
BIOLOGIE : Ovipare, arboricole
CITES : /
Règlement (CE) n° 338/97 : /
Taille adulte : 7cm à 9 cm / moyenne : 8cm
lepidodactylus lugubris.jpg

TEMPÉRATURE :

La température de jour se situe entre 20 et 28°C.
La nuit une température de 18 à 24 °C, est recommandé.

HYGROMÉTRIE :

Il est conseillé d'avoir une hygrométrie proche de 70 à 80%.
Il faudrait mettre en place une pulvérisation automatique ou effectuer des pulvérisations régulières pour maintenir l'hygrométrie.

ÉCLAIRAGE / LUMINOSITÉ DE LA PIÈCE :

12 - 14 heures

DIFFICULTÉ JUVÉNILE :

La difficulté est de trouver des proies de taille appropriées mais également de bien faire attention à ne pas maintenir les juvéniles dans des terrariums comportant de trop grandes aérations afin d'éviter les évasions.

DESCRIPTION :

lepidodactylus lugubris description C'est un petit gecko de moins de 10cm aux couleurs marron foncé et crème, il possède également un marquage particulier sur la dorsale avec des points / traits noir.

D'origine Asiatique il n'est pas rare de rencontrer ce petit gecko dans le Sud et le Centre de l'Amérique mais en Australie aussi ! ce qui montre bien la capacité de petit gecko à s'adapter à son environnement.

Une des autres particularité du Lepidodactylus lugubris est de pousser de petits cri.



LONGÉVITÉ :

En moyenne ils vivent 5 à 7 ans dans leurs milieu naturel.


DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE :

Amérique du Sud et Centrale, Australie, Japon, Asie
lepidodactylus_lugubris_distribution
Source : http://www.wikipedia.org
lepidodactylus_lugubris_répartition
Source : http://www.wikipedia.org

HABITAT :

Généralement ce gecko est présent dans les mangroves, mais comme vu plus haut il n'est pas rare de le rencontrer dans divers environnements...
lepidodactylus_lugubris_habitat lepidodactylus_lugubris_habitat2 lepidodactylus_lugubris_habitat3
Source : http://commons.wikimedia.org

ALIMENTATION :

Il sera nourri 3 fois par semaines par des grillons et drosophiles de taille adapté.

La distribution de compote ( banane, abricot, papaye ... ) est réaliser 2 fois par semaine et très apprécié par ce gecko.

Une supplémentation en calcium et vitamines doit être distribué 1 fois par semaine.

lepidodactylus lugubris alimentation


MAINTENANCE / SOINS EN CAPTIVITÉ :

Cette espèce se maintient seul dans un terrarium de 30/30/30 minimum

L'éclairage n'a pas besoin d'être intense, est assuré 12 à 14 heures par une ampoule 5.0 UVB. Une ampoule chauffante de faible intensité peut également être intégrée pour obtenir un point chaud.

Pour le substrat il est conseillé d'utiliser du terreau ou fibre de coco ce qui permet de garder l'humiditer plus longtemps.

Le décor doit rester simple afin de faciliter la chasse aux geckos, constitué de bois , branches et de plante ( vrai plante ou artificielle ).



REPRODUCTION :

lepidodactylus lugubris ponte C'est là, que nous entrons dans un cas particulier !
En effet le Lepidodactylus lugubris est parthénogénétique, c'est à dire que la femelle n'a pas besoin d'être en présence d'un mâle pour reproduire. Il est donc possible d'avoir de la reproduction avec une seule femelle, de toute manière il est quasi impossible d'avoir un mâle car ils sont très rare même dans leurs habitats naturel.

En ce qui concerne les œufs , le problème est lié au fait que ces geckos pondent des œufs collants fixés à un support ( vitres du terrarium ) c'est pourquoi il est conseillé d'incuber dans le terrarium en les protégeant avec une boite à grillons avec de la vermiculite afin de respecter au mieux les paramètres de l'incubation .

L'incubation dure environs 65 jours à 20/22°C.
Pour les juvéniles une boîte à grillon aménagé d'une petite branche avec du papier sopalin humidifié 2 fois par jours est suffisant au départ.

L'apport alimentaire le 1er mois doit être journalier , ils n'acceptent que des micros grillons et la compote.



DISFORMISME SEXUEL :

lepidodactylus lugubris mâle Même si il n'est pas courant de croiser un mâle, ils sont très facilement reconnaissable, par la présence de pores fémoraux et d'hémipénis (à gauche).
Les femelles ne comportent ni pores fémoraux ni hémipénis (à droite).
lepidodactylus lugubris femelle



MUTATIONS :

Actuellement il n'existe pas vraiment de réélles mutations.

STATUT JURIDIQUE :

L'espèce n'est pas protégé par la la Convention de Washington.

Mais il faut toujours privilégier les individus nés en captivité.



Cette fiche a été réalisé par :

Reptimagine
Copyright © - Tous droits réservés

Retourner aux fiches des reptiles